Skip to content

Quel système pour la France: Prenons-nous à rêver… d’une constitution et d’un monde meilleur avec plus de bisous, peut-être…

23 avril 2012

Comme je viens de le poser dans ce titre à rallonge, à l’occasion de l’incontinence verbal de nos décérébrés qui nous tiennent lieu de journalistes en ce beau social-pays qu’est la France, je me prends à rêver pour ne pas devenir fou. Car la folie guette l’homme entouré d’insensés. L’exercice, ici, consiste à imaginer qu’on m’a posé la question comment rédiger la nouvelle constitution du nouveau système politique pour la France. Commençons l’exercice et rêvons, si vous le voulez bien, de toute façon, je rêverai tout seul sinon.

 A mon humble avis, pour reprendre l’expression consacré, bien que mon avis ne puisse être humble puisse qu’il s’agit ici rien de moins que de présider à la destinée de millions de personnes… A mon avis, donc, sachons rester vrai et évitons de s’interrompre soi-même, il nous faut une constitution succincte, claire et concise. L’objectif de cette constitution est d’être compréhensible par n’importe qui, y compris les personnes à la compréhension du monde limité et les personnes n’ayant pas des facultés intellectuelles complètes, bref, les simples d’esprit et les enfants. Ainsi, s’inspirer du "Tu ne tueras point" des tables de la loi, m’apparaît une bonne idée, malgré l’idée du tutoiement que je répugne vis-à-vis d’inconnus.

C’est pourquoi j’estime que la constitution de la France, ou de tout autre pays, devrait tenir sur une page simple, en terme technique, un A4 recto, recto-verso à la rigueur, en Franklin Gothic Book taille 11 et n’utiliser que des termes simples et compréhensibles par tous.

Le premier point de la Constitution se doit d’être un rappel de la définition de la Liberté et ce qui en découle. Nous devons bâtir cette Constitution, et donc il nous faut une fondation stable.

Ensuite, doit suivre une définition simple et bien déterminée des missions que la constitution donne à l’Etat, en posant de manière claire et sans détour ses limites. Par exemple:

  • Pour éviter les changements subtils ou non par des représentants du peuple avides de pouvoir ou souhaitant étaler leur stupides turpides au grand jour. Ainsi, tout changement devra être motivé… Toutes modification de la dite constitution ne pourra se faire que dans le cadre d’un référendum. 
  • Définir le nombre et le taux des impôts et son application, pour éviter une pluie fine de taxes. Toute modification d’un impôt impliquant une modification de la constitution, il faudra le faire valider par référendum, ce qui promet d’être compliqué, car le contribuable est proche de ses sous en général. La constitution interdirait, bien évidemment de taxer/imposer sur une autre base que tout la population avec un même taux, il ne faudrait pas discriminer, non? Pour reprendre l’idée d’H16, qui me semble bonne et réfléchie: une Flat Tax à 10%. Le seul impôt prélevé par l’Etat se fera sur une base de 10% des revenus des contribuables.
  • Il m’apparaît utile de définir le fonctionnement des institutions, et de les clarifier au maximum au sein du texte fondateur, en clamant la primauté de la Constitution sur toute loi. La présente constitution prévaut sur toute autre loi ou règlement.
  • Edit du 24/04 [Les institutions doivent à mon humble avis être proches du peuple. Il me semble logique que chaque territoire puisse être représenté quelque soit sa population, mais aussi que toute la population puisse s'exprimer quelque soit l'emprise territoriale qu'elle occupe. Ainsi, un sénat composé de représentants élus au suffrage universel direct par chaque département et une assemblée élue au suffrage universel directe à la proportionnelle sur tout le territoire me semble une idée correcte. Le sénateur représente, tel un ambassadeur, les préoccupations locales, d'où le choix par département, et non de la région, car les Français sont plus liés au département qu'à la région (à vérifier par référendum ou sondage) et car c'est un échelon plus local. L'assemblée est élue au suffrage universel directe à la proportionnelle représente précisément l'avis de l'ensemble des Français. Cette assemblée devrait contenir au environ de 100 sièges (1% = un siège, simple, non?).]
  • La définition des missions de l’Etat. On reste sur du régalien.

Comme cet article commence à être long, je finirai l’exercice plus tard et écrirai un autre article. Si vous avez des suggestions n’hésitez-pas.

About these ads

From → Philosophy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: