Skip to content

La liberté des opinions peut-elle être sans limite?

25 avril 2012

Régulièrement revient dans les médias et discussions, la question suivante, doit-on fixer des limites à la liberté d’expression?

c’est une question à laquelle je répondrais en citant la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen:

Article X

Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la Loi.

En conséquence, il me semble logique de ne poser aucune limites, d’aucune sorte, à la liberté d’opinion. Dans le même ordre d’idée, je m’oppose à la limitation arbitraire de la liberté d’expression. Or, comme chacun sait, Liberté rime avec responsabilité, donc l’usage de la liberté d’expression implique la responsabilité qui en découle.

  • Manifester son opinion dans une débauche de dégradation de la propriété d’autrui, à l’image de certaines manifestations qui « débordent », se doit d’être puni par la Loi et la Justice.
  • Déclarer publiquement une hiérarchie des individus suivant des critères génétiques ou raciaux peut amener un individu à porter plainte pour préjudice subi. Par exemple: Marc-Antoine déclare publiquement que les blonds suédois sont des bons à rien et des fainéants, qui cherche à nous voler nos emplois – nous passerons sur le ridicule de cette déclaration, en effet un fainéant a peu de chance de réussir l’exploit de voler le job d’une personne compétente – peut pousser Björg, blond suédois, entrepreneur à porter plainte pour préjudice moral subi dans le cadre de son travail et diffamation. Marc-Antoine, responsable de ses propos, sera donc amené à devoir se justifier, et notamment prouver ses propos, ce qui va s’avérer probablement difficile.
  • De même toute insulte, va impliquer en général, une rétribution sous forme judiciaire pour diffamation ou préjudice moral ou un mépris souverain pour l’auteur de l’injure.

Je vais étendre mon propos, à la discrimination raciale/antisémite/homosexuelle/sexiste/autre. Il n’est, à mon humble avis, pas utile de disposer de loi spécifique pour ce genre d’actes. En effet, si l’individu fait le choix de se priver d’une clientèle ou d’une personne compétente, il fait un choix contre-intuitif au niveau économique et s’avance vers une faillite programmée.

Si les femmes sont vraiment payées X % – X =10;20;30 suivant les études –  moins cher à qualité de travail identique, pourquoi le chômage n’est-il pas uniquement masculin? En effet, en tant qu’entrepreneur, je n’hésite pas, j’achète! Payez pour la même qualité à 30% moins cher, c’est les soldes!

Ce genre de raisonnement peut aussi se réaliser pour les autres critères raciaux/religieux/sexualité/etc… Pourquoi payer 30% plus cher pour une qualité identique ?

From → Philosophy

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :